Chapitre 5

516 70 6

- Où vas-tu aller maintenant?

Me demanda Griffe de Torrent.
- Je ne sais pas... Je pourrais me trouver un abrit... Et hum...
Je m'interrompit. Il mît le bout de sa queue sur mon épaule et miaula doucement:
- Je t'aiderai a trouver un endroit ou vivre et je t'attraperai des souris jusqu'à ce que tu aies appris à chasser. Promis.
- C...C'est vrai?
- Oui... Je pensais t'emmener dans mon clan... Mais ils n'accepteront jamais une chatte domestique... Sans vouloir te vexer.
Il plongea son regard dans le miens. Un regard intense. J'avais même peur de me perdre dans sa profondeur. Je détournai la tête.
- Oh...Ça va. Merci quand même...
Miaulait-je timidement. Il se frotta gentiment contre moi puis me demanda:
- On y va?
- C'est parti!
J'était animée d'une force nouvelle. L'idée de plonger dans les bois me faisait pousser des ailes! On se mît a courir pour enfin s'arrêter devant un grand arbre.
- Tu sais grimper?
Miaula Griffe de Torrent.
- Euh... Oui
Il fit un bond remarquable et atterrit sur la branche la plus basse de l'arbre. Il me fit signe de le suivre. Je pis mon élan et sauta a mon tour. Je sentit mes griffes effleurer l'écorce... Puis je dérapa. Quelque chose me tira par en arrière et j'enfouit mes griffes dans la branche pour rester en équilibre. Griffe de Torrent me relâcha.
- Merci...
Marmonnais-je entre deux bouffées d'air. Il se contenta de hocher la tête et je le suivis jusqu'au milieu de l'arbre ou il y avais une crevasse assez grande.
- Ça te va?
Me demanda le matou.
- Oui, c'est super!
Je m'y faufilai adroitement.
- Tu crois que...
Je m'interrompit. Griffe de Torrent n'était plus là! Pourquoi était-il parti? M'avait-il abandonnée? Le soulagement m'envahit quand je le vis arriver avec une boule de mousse dans la gueule.
- Oh... Tu es toujours là... J'ai eu peur que tu...
- Sois partit pour toujours? Je ne te laisserai jamais seule, promis.
Il déposa la mousse dans le trou pour en faire une litière et vint s'asseoir a côté de moi.
- C'est bizarre la vie hein?
Me demanda-t-il.
- Ouais...
Silence. Seul le frétillement des feuilles se faisait entendre. Puis un bruit de combat retentit. Le souvenir de celui qui m'avait opposé au matou massif me hantait déjà. Je ne pouvais pas laisser un chat se battre sans l'aider. Les bruits s'approchèrent et bientôt, un jeune chat noir surgit des buissons en courant, suivit de proche par un renard. Avant que j'ai pu réagir, Griffe de Torrent bondit sans prévenir sur la créature et lui laboura violemment le cou. Celle-ci se jeta sur le côté pour l'écraser, mais le jeune guerrier fut plus rapide et lui déchira l'oreille avant d'enfouir ses griffes dans l'œil du renard. Le prédateur poussa un cri assourdissant et s'enfuir dans la forêt. À bout de souffle, Griffe de Torrent tenait a peine sur place. Je descendit de l'arbre pour venir à ses côtés. Il se laissa choir sur le sol. Le petit matou noir s'approcha timidement du guerrier et miaula:
- Merci...
- Ça va, Nuage de Lièvre... Mais que faisais-tu ici sans Cœur Doux?
Répondit Griffe de Torrent.
- Je suis venu te chercher... Il se passe quelque chose au camp. Ta piste m'a amené ici et je suis tombé sur le renard.
- Peu importe... Que ce passe-t-il au camp?
- Eh bien...
Le petit hésita.
- Feuille Ébranlée a reçu un signe du clan des lumières... Il te concerne... Ainsi qu'une chatte au pelage gris pâle.
J'ouvrit de grands yeux. Moi? Non, ça ne pouvait pas être de moi qu'il parlait. Avant que le petit aie le temps de me jeter un regard, je fonçai dans les fourrées et disparut sous un tapis de branches mortes. Pourquoi? Cette question virevoltait dans ma tête. Oh... Blizzard... J'ai besoin de toi. Je me couchai sur un tapis de feuilles et fermai les yeux. Viens à moi...

Espoir de LuneLisez cette histoire GRATUITEMENT !