Les médecins me mît dans une chambre. Il me donna des médicaments qui calmèrent mes contractions. Harry entra dans la chambre avec un café.

Harry : tu en veux un? La nuit risque d'être longue!

Moi : j'en voudrais bien un mais je ne peux pas

Harry : pourquoi?

Moi : les médecins m'ont dit de ne rien boire ni mangez.

Harry : ok, je vais appeler ma mère et ma sœur, veux-tu que j'appelle ta sœur?

Moi : elle ne viendra jamais à 3h du matin pour moi?

Harry : sa veut la peine d'essayer!

Il prit son téléphone et composa le numéro de ma sœur, il lui demanda de venir, car j'avais besoins d'elle en ce moment. Étrangement, elle lui dit "j'arrive dans 10minutes"

Harry : eh bien, sa valait la peine d'essayer finalement, car elle s'en vient!

Moi : merci Haz

Une infirmière rentra dans ma chambre, elle me mît une perfusion sur la main et un truc sur le ventre pour capter les bâtiments du cœurs du bébé. Pour le moment tout était très normal. Quand elle fut partie, Harry alla appeler sa mère... Il lui dit qu'elle pouvait venir avec gemma. Puis après il appela Niall, qui s'en venait lui aussi.

Après 10 minutes...

Ma sœur arriva, elle s'assoya au bout de mon lit et me posa pleins de questions. Puis Niall arriva, il venu me serrer dans ces bras. Harry et lui sorta de la chambre avant de partir, Harry me dit "je ne serais pas parti longtemps, mais si tu as un problème appelle moi, je laisse mon téléphone ouvert". Je lui souris doucement. J'essayais de lui cacher ma douleur, car je n'ai jamais aimer que les autre me voient souffrir.
La seule personne a qui je n'avais jamais caché mes souffrances était ma sœur.

Donc je pris sa main, la serra et me mît à pleuré

Mia : Ally je ne serais jamais capable

Elle : oui tu vas y arriver ok, moi aussi je disais comme toi quand j'ai eu Lou.

Mia : oui mais ça fait trop mal!

Elle : je vais aller voir un médecin pour savoir s'il peut augmenter ta médication?!

Mia : ok, donne moi mon téléphone je dois appeler Harry.

Elle me donna mon téléphone et l'appella en pleurant

Mia : Harry j'ai besoins de toi, sa ne va vraiment pas bien!

Lui : Mi arrête de pleurer, je sais que c'est difficile et que tu voudrais juste que tout s'arrête mais malheureusement on ne peux pas. Essaye de pensé à notre bébé que tu auras dans les bras. Le temps d'y penser je serais là avec toi.

J'essayais de visualiser ce qu'il m'avait suggérer et sa marchait à moitié. Puis il arriva en courant. Après une infirmière entra, et me demanda de chiffrer ma douleur sur une échelle de "0 à 10?" Ma réponse fut "9" car je ne voulais pas avoir l'air trop faible et je gardais le "10" en réserve pour plus tard. Elle m'examina et me demanda si je voulais l'épidural? Je répondit oui tout de suite. 15 minutes après elle revenu avec une autre infirmière pour me la poser. Harry se plaça devant moi et prit mes mains. Tout d'un coup je sentais les douleurs devenir beaucoup moins fortes. Je me recoucha et Harry et moi parlions.

OUR LITTLE HUMAINLisez cette histoire GRATUITEMENT !