3

3.7K 120 27
                                    

Après plusieurs longues minutes de silence on est arrivé devant chez lui. Sa maison est sympa beaucoup plus petite que celle de son père mais cool à la fois.

Payton: Je m'occuperais de sortir tes valises plus tard...
Moi: Euh ok merci.
Il ouvre sa porte et me laisse rentrer. Son salon est splendide et spacieux. Un chien saute sur les jambes de Payton, c'est un bouledogue américain.
Payton: J'espère que t'aime bien les chiens...
Moi: Oui oui j'aime les animaux.
Payton: Timber tu dis bonjour ?
Il vient vers moi, je m'accroupis donc et le caresse. Il se laisse faire et pose sa tête sur mes cuisses.

Payton: Il t'aime bien.
Moi: Pas comme son maître.
Il roule des yeux et ordonne à son chien d'aller à l'extérieur et c'est ce qu'il fait.
Payton: C'est pas que je t'aime pas, c'est juste que t'as profité de mon père.
Moi: T'étais même pas là à son enterrement. Et puis tu ne me connais pas.
Payton: J'avais du boulot. Et ouais c'est sûr je te connais pas. Bref viens je vais te montrer ta chambre.

Il monte à l'étage et je le suis, il me montre où se trouve la salle de bain et ma chambre qui est à côté de la sienne. Et la salle de bain est donc en face de nos chambres.

Moi: Ok merci.
Payton: Fait comme chez toi, je reviens je vais chercher tes valises.
Moi: Tu veux de l'aide ?
Payton: Ca va ça va t'inquiète pas.
J'acquiesce et il part chercher mes valises. Ma chambre est simple mais jolie, les murs sont blancs, un grand lit en bois au milieu de la pièce, les draps sont oranges. Une grande armoire avec une porte coulissante en verre et une énorme place pour mettre tous mes vêtements. Puis se trouve une commande ou je mettrais mes maillots, culottes, chaussettes et soutien-gorge.

Une porte encore une fois coulissante en verre est dans la chambre et elle mène sur le balcon, Payton aussi peut y aller. En parlant du loup il revient avec 3 valises et me les posent à l'entrée de ma chambre.

Moi: T'es sûr que tu veux pas t'aide ?
Payton: T'inquiète pas je gère.
Moi: Ok ok comme tu veux.
Il redescend et moi je commence à ranger mes affaires dans l'armoire et la commode.

Après 5 minutes il revient cette fois-ci avec 4 valises.
Moi: Merci...
Payton: Il en reste que 2.
Moi: Ok...
Il redescend et je finis de défaire ma première valise et attaque la deuxième. Quand il revient j'ai finit la deuxième valise et attaque la troisième valise. Il me pose les deux dernières valises et s'assoit sur mon lit.

Moi: Tu vis ici seul ?
Payton: Ouais.
Moi: Depuis quand ?
Payton: Cette année.
Moi: Oh ok...
Payton: Je peux t'aider si tu veux non ?
Moi: Euh ouais prend la valise violette.

Je finis de défaire la troisième et de ranger mes habits.
Payton: Hé ben dis donc madame !
Je me retourne vers lui et voit qu'il a prit la valise noir ou se trouve tous mes sous-vêtements sexy. Je lui arrache des mains et la ferme, il rigole et prend la violette cette fois ci.

Payton: J'ai pas 15 ans t'inquiète pas.
Moi: Tu comprends pas quoi dans violet ?
Payton: Olalala ca va y'a plus grave.
Moi: T'es juste le fils de mon ancien époux excuse moi mais ça me dérange.
Payton: Ca va j'ai vu pire. En tout cas le rouge te vas bien.
Moi: Euh merci.
Payton: Ne pense pas que...c'est juste que cette couleur te va bien je trouve.
Moi: T'inquiète pas...
Et on se remet au travail.

Après plus d'une heure et demie, je m'allonge sur mon lit et ferme les yeux.
Payton: Je suis dans le jardin, courir avec Timber si tu me cherches.
Moi: Ok.

Il sort de ma chambre et ferme la porte derrière lui. J'essaie de dormir mais ma conscience machiavélique m'en empêche.
Hé ho ! Réveille toi et chauffe le fils de ce vieux lard ! Sérieux il a la moitié de ton argent, tu le fais rendre dingue de toi et quand il sera prêt à tout pour toi tu lui réclames l'argent !
Putain mais c'est pas con. Bien entendu ma conscience machiavélique se félicite mais ma conscience angélique apparaît.
Le karma va te rattraper Hope ! Joue pas avec le feu.
Oh et puis merde one life et puis au pire des cas je perd quoi ?

Je me lève et me change pour enfiler un maillot de bain bien évidemment rouge.

Je met un gilet et le ferme en prenant les extrémités et part vers l'extérieur et vers la piscine

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Je met un gilet et le ferme en prenant les extrémités et part vers l'extérieur et vers la piscine. Payton me regarde je le sens, je vais au bout de la piscine et retire mon gilet et il tombe au sol. Je plonge comme une nageuse professionnelle et nage jusqu'à l'autre côté de la piscine la où la piscine n'est pas caché par du béton (média). Je colle mon dos et mon cul contre la paroi de la piscine et je sens toujours son regard sur moi. Je plaque mes cheveux en arrière et me retourne pour lui faire fasse.

Moi: Alors on lance plus la balle à Timber ?
Il sort de ses pensées un peu déboussolé et lance la balle à Timber.
Payton: Pas mal ton plongeon.
Moi: Merci...
Payton: L'eau n'est pas un peu trop fraîche ?
Moi: Non ça va c'est supportable.
Timber revient avec la balle et la repasse à Payton.

Je décide de sortir de l'eau et prend une serviette qui était posé sur un transat et me sèche, le corps et les cheveux. Je remet mon gilet  et marche sur le béton et pas sur l'herbe qui mène au escalier pour rentrer dans la salle à manger. Payton m'envoie la balle ce qui fait venir Timber vers moi. Je rattrape la balle au vol et la relance pour que Timber aille la chercher et il y va.

Payton vient s'asseoir à côté de moi et Timber revient me donner la balle et s'allonge entre Payton et moi.

Payton: Je veux juste savoir quelque chose...
Moi: Mmh vas y.
Payton: Je sais que c'est compliqué d'être amoureux de lui mais tu l'as pas tué hein ?
Moi: ...

____________________________
Heyyy girls ✌️
Suite tomorrow 😚
Love u 💕

Le fils de mon sugar daddy Où les histoires vivent. Découvrez maintenant