(↑James)

~ Joanna PDV ~

Une heure plus tard, nous fûmes partis, James et Sophia vers l'est et moi et Carl vers l'ouest.
On dut traverser la forêt pour y'aller et ça me rappella une fois ou Daryl m'avais emmenée avec lui pour chasser. Il me manquer terriblement. Comme tout le monde d'ailleurs...
Je mis ma chemise autour de ma taille et sortis ma bouteille de mon sac pour y boire. Je trouvais Carl bizarre... Comme stresser..

Carl : Joanna ?

Moi : oui ?

Carl : je dois te dire un truc...

Moi : oui ?

Carl : mais avant je veux que tu le promette quelque chose...

Moi : quoi ?

Carl : qu'on restera quand même amis même si tu dit non.

Le stresse commença à monter et des j'eut des papillons dans le ventre. Je n'avais encore jamais connu cette sensation auparavant.

Moi : *m'approche de lui car j'étais un peu à la traîne* oui, je t le promet...

Il s'arrêta en face de moi et me regarda droit dans les yeux.

Carl : écoute, dès la première seconde ou je t'ai vus j'ai ressentis quelque chose pour toi, si je t'ai pousser hier quand les rôdeurs sont arrivés c'est parce que je voulais te protégeais, je ne veux pas que tu meurs. Je veux que tu reste tout le temps avec moi. Je t'aime et..

Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que je plaqua mes lèvres sur les siennes ce qui le surpris.
Je me retira et le serra dans mes bras tout en lui murmurant à l'oreille.

Moi : je t'aime aussi.

Carl me regarda et m'embrassa encore une fois.

Moi : j'ai entendu votre conversation hier..

Carl : tu dormais pas ?

Moi : *souris* non.

Carl : alors ... On est ensemble ?

Moi : tu m'aime ?

Carl : plus que tout.

Moi : alors oui.

On recommença alors a marché tout en discutant.

Carl : *souris* tu vas le dire a ton frère ?

Moi : Pourquoi je lui dirais pas ?

Carl : je sais pas, tu veux peut être pas le dire.

Moi : je suis pas ce genre de fille...

Carl : ça me rassure *souris*

Moi : pourquoi tu me l'a pas dit avant ?

Carl : j'avais peur que se ne sois pas réciproque.. J'allais te le dire a la prison.. Mais le gouverneur c'est pointer.. Je suis content que tu sois la dernière personne que m'a mère est vus...

Je me retourna vers lui et m'arrêta. Il fis de même et je mis une main sur sa joue.

Moi : elle m'a dit de vous dire a toi et a ton père qu'elle vous aimer. Je suis peut être la dernière personne qu'elle ai vus, mais c'est à vous que ses dernières pensés sont revenus.

Il me souria et on reprit la route.

Just you • the walking dead (en réécriture)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !