Part 3

102 17 0

*Quelques années plus tard*

- Ou il est encore passé Kei ?

- Il est rentré seul.

- Encore ? Non mais quel ermite celui-là !

- T'es pas au courant ? Aujourd'hui c'est ...

Pendant ce temps là, le jeune homme se trouvait au sommet de cette colline, celle d'où sa meilleure amie s'était jetée pour le sauver d'un mort certaine. Les yeux fixés dans le vide, ce vide qui avait plongé la personne qu'il aimait le plus au monde dans un profond comas. L'étudiant pouvait encore voir la frêle silhouette de son amie tomber dans le vide puis s'écraser au sol et son sentiment d'impuissance lui serra à nouveau le coeur.
Il fit ensuite demi-tour et ce mit en chemin pour l'hôpital, s'arrêtant en chemin pour acheter des fleurs. Devant la porte de la chambre, il prit une grand inspiration, le coeur lourd puis ouvrit la porte d'un geste ample. Il contempla pour la énième fois la belle endormie.

- Tu ne t'ai toujours pas réveillé hein ...,se dit-il ironiquement à lui même avec cet habituel air triste. Pourtant je viens te voir tous les jours.

Le jeune garçon fit son rite habituelle de la semaine ; il jeta les anciennes fleurs, lui rappelant que 7 jours de plus venaient de s'écouler, puis il remit de l'eau fraîche pour les nouvelles arrivantes.

Derrière lui, un peu plus loin des infirmières discutaient :

- Ce garçon est admirable. Il vient la voir sans relâche, depuis son accident elle n'est jamais sortie de son coma. Il paraît que ça fait tout juste 5 ans.

- Comme c'est triste ! Ils sont encore si jeunes !

Le jeune homme entendit d'une oreille distraite leur conversation ; le coeur lourd il prit la main inanimé de Rui dans la sienne, et d'une voix déterminée il lui dit :

- Mais tu sais ... J'attendrai le temps qu'il faudra.

À l'abris des regards non loin de là, la fille fantôme les observait en compagnie de quelques corbeaux.

- Vous me demander si mon choix est juste ? Héhé, moi en tout cas je suis satisfaite. Elle m'a payé mon dû avec son "avenir précieux"

C'est alors que sous la main de Kei, les doigts de la jeune fille bougèrent légèrement, sous les yeux ébahis de l'adolescent, ceux de Rui remuèrent faiblement avant de s'ouvrir ébahi et remplis de larmes.

- Son avenir de cinq ans, précisément.

!! Attention cette histoire ne m'appartiens pas, ce n'ai que la retranscription écrite d'un one-shot que j'ai adoré si vous voulez le voir et bah ... Cherchez par vous-même XD

L'horloge infernale [Terminé]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !