Philosophie de douche.

200 7 2

Pourquoi faut il que ce maudit réveil sonne à un moment aussi cruciale. Des mois que je fais ce types de rêves et jamais je n'arrive à aller plus loin que le déboutonnage de pantalon. Ça a le don de me frustrer plus que autre chose.

Je suis plus calme, maintenant que je suis sous l'eau. J'aime bien penser que l'eau nettoie mes pensées. En d'autres termes, que mes bonnes pensées sont encore plus clair et que celles qui m'énervent s'en vont dans le siphon de ma douche.
Mais est ce que c'est bien de rêver de Monsieur ? Ça ne peut pas être si mauvais ... Si ...? Je me donne une tape sur le front comme à chaque fois que je pense trop ou que je me sens stupide.
Ras le bol, je sais même plus si le fait de penser à Monsieur en devient nuisible pour moi et mes relations de couple.
Si j'ai créé Monsieur d'une certaine manière, c'est juste pour évaluer les mecs avec qui je sors sur une certaine échelle. Déterminer de manière globale, si ils sont bien pour moi et si ils sont bien ce que je recherche. Monsieur est là comme critère de base à ce que je recherche.
Mais rien y fait. Il y a toujours quelques choses qui me déplaît en eux.
Et pourtant je suis sortie avec une quinzaine de garçons.
Je suis sortie avec des grands, des petits, des gros, des musclés, des tout fins, des athées, des croyants, des plus vieux que moi, des plus jeunes que moi, des idiots. Ô oui, ça des idiots j'en suis sortis avec pas mal, mais quelle femme n'est pas sortis avec un idiot dans sa vie. Pour récapituler, j'en suis arriver presque à un point où je ne me fixe même plus d'exigence pour fréquenter quelqu'un. Pourtant, je ne demande qu'à trouver la bonne personne, la personne qui me fasse vibrer dès que je la vois, qui me fasse frissonner dès que l'on se touche, qui me fasse trembler dès que nos lèvres rentre en contact. Oui voilà, je cherche cette personne là !
Je recherche la personne qui sera mon bonheur en tout et pour tout. Mais je sais que certaines personnes n'arrivent pas à trouvait cette personne qui leurs sont destinait. Et c'est effectivement cette idée qui parvient à me tirer des larmes. J'ai les yeux qui me piquent et ce n'est sûrement pas le shampoing qui en est la cause.
Je ne veux pas me retrouver seul le long de ma vie à enchaîner les petits copain qui me laisse un arrière goût amère de solitude et d'un bonheur illusoire et inaccompli. Non, je ne veux pas, ça me fait bien trop peur.
« Boum, Boum, Boum »

- Naomi grouille ! J'en ai trop marre que tu mettes cent ans sous la douche ! Dépêche toi, si j'arrive en retard à cause de toi, je vais te pourrir ta journée !

- Mon Dieu, j'ai peur ! Allez vas t'en la moche ! Je me rince et j'arrive ! Et je te le répète, on peut pas arriver en retard vu l'heure à laquelle on ce lève ! Et ça sert à rien d'arriver 30 minutes en avance ! Alors fou moi la paix !
- TU ME SOULES !!!

-Fais attention à comment tu me parles, tu n'a que 12 ans, il faut vraiment que tu arrêtes de penser que tu es une racaille des bacs à sable !

-Ouai, et ben toi, c'est pas parce que tu as 17 ans qu'il faut que fasse ta commandante, MADAME ! Et puis c'est toi la MOCHE de toute façon !

Finalement, c'est ma petite sœur Juliette qui m'extirpe de ma mélancolie. On se chamaille de plus en plus ces derniers temps. Faut dire que j'ai pas énormément de patience et qu'elle rentre dans l'âge ingrat. Donc manque de respect, crise d'adolescence et hormone en pagaille débarque en trombe ! Mais je l'aime plus que tout, c'est bien pour ça que je l'a taquine en l'appelant « La Moche », ça l'énerve et ça fait rire tout le monde quand elle commence à bouder.
Ma petite sœur est loin d'être moche. C'est une magnifique jeune fille, avec de long cheveux brun et des yeux vert, elle est mince et à tout pour plaire. Elle va en briser des cœurs plus tard et je crois même que ça commence déjà, vu son caractère, ça va être un carnage. On ne se ressemble pas du tout, niveau caractère. Je suis plutôt du genre à dire les quatre vérités sur le coup et pardonner après, ma petite sœur est plus du genre à garder pour elle et te le faire regretter après. Mais ça n'empêche pas que toute les deux nous sommes très franche, on tient ça de notre mère.
Notre mère est la femme la plus incroyable du monde, jamais je n'ai connue une femme pareil, prête à encaisser tous les coups possible pour protéger les siens et ne jamais rien laisser transparaître. Je peut faire des discours et des discours pour faire son éloge, tellement il y aurait des choses à dire sur cette icône. Mais pour résumé, c'est mon idole.

Je sors de la douche, je finis de me préparer pour aller au lycée. Ma petite soeur boude encore car on arrivent que 5 minutes à l'avance et non les 10 minutes habituelle.

Mes rêves, ma drogue, ma future vie...Lisez cette histoire GRATUITEMENT !