Chapitre 6

187 13 1

Chapitre 6 :

La nuit n'avait pas été longue, Antoine étant venu pour quelque temps, ils avaient parlé pendant des heures des ragots de son village, des nouvelles de ses amis. Bizarrement elle ne retrouva la flamme qui la consumait à chaque qu'il lui parlait lorsqu'elle habitait en France. Ca n'était peut être qu'une illusion.

Elle se leva lentement du lit pour ne pas réveiller le gros dormeur à côté d'elle et partit vers la cuisine, elle mangea son petit déjeuner rapidement, retourna dans sa chambre pour prendre quelques vêtements. Elle partit se doucher, s'habiller. Lorsqu'elle passa devant sa chambre, elle le vit remuer. Il se mit sur ses coudes, elle hésita à partir mais se renfrogna elle entra dans la chambre à pas de loup.

- Tu dors ? chuchota-t-elle.
- Oui, répondit-il sur le même ton.
- Bon et bien alors je vais partir sans te dire au revoir... dit-elle en se dirigeant vers la porte.
- Reviens ici toi !

Il se leva rapidement, la prit par les hanches pour la déposer sur le lit. Elle l'embrassa rapidement. Vraiment trop rapidement ce qui lui arracha une grimace.

- Y'a un truc qui cloche ! rétorqua le blond.
- Qui est ? demanda-t-elle dubitative.
- Y'a 3 mois tu me sautais carrément dessus et là j'ai le droit qu'à ça ?!
- Il y en a qui n'ont rien Antoine, rétorqua-t-elle sérieusement.
- Ça va ? lui demanda-t-il soudain très sérieux lui aussi.
- Oui oui...

Elle se surprenait elle-même. Que lui arrivait-il ? Elle prit la nuque du garçon entre ses mains pour l'attirer contre ses lèvres sans grande conviction. Pourtant le blond se mit à sourire la relâchant à bout de souffle. Il lui sourit, encore, la faisant sourire à son tour alors que son esprit était embrouillé.

- Euh, je dois y aller Antoine, je vais arriver en retard, dit-elle une pointe de panique dans la voix.
- D'accord, tu reviens ce midi ?
- Je sais pas, je verrais si ça ne te dérange pas
- Non non, mentit-il ce qu'elle remarqua tout de suite.
- Désolé mais j'ai des devoirs à faire, j'irais à la bibliothèque entre midi et deux comme ça je serais libre ce soir.

Il retrouva le sourire rapidement.

- Bah à ce soir alors, dit-il en se levant, la laissant se lever à son tour.
- T'as de la pizza dans le frigo. A ce soir !

Elle lui fit un rapide bisou sur la joue pour ensuite sortir en vitesse. Dans l'ascenseur son esprit se mit encore à divaguer. Elle aimait Antoine du moins, en France elle l'aimait encore. Pourtant elle n'avait jamais douté de ses sentiments envers lui, cela faisait déjà 1 an qu'ils étaient ensemble. Elle avait beaucoup de perspectives d'avenir avec lui, ils en avaient déjà parlé. Elle paniqua. Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent devant elle. Elle courut pour ne pas rater son métro et faillit arriver en retard en cours. Elle rentra en cours d'histoire, l'esprit embrouillé.

***

- Quoi ? Il est venu ? s'écria-t-elle devant les yeux ébahis de Peter.
- Oui, il t'a demandé... C'est bizarre
- Pourquoi ?
- Un garçon ne revient pas après t'avoir renverser un café dessus
- Pas faux... Mais qu'est-ce que tu lui as dit ? demanda-y-elle excitée.
- Que tu serais là demain...
- Et qu'est-ce qu'il a répondu ?
- Qu'il reviendrait sûrement...

Elle sourit malgré elle.

- C'est tout ce qu'il a dit ?
- Euh... Il a pris un café et un muffin à emporter
- T'es bête, dit elle en rigolant.
- Alors avec ton copain, ça a été les retrouvailles ?
- Pas comme je l'avais espéré mais bon... Je vais sûrement y aller, il doit m'attendre, dit-elle en soupirant.
- Bah à demain alors...
- Oui à demain !

Elle sortit en replaçant sa capuche sur sa tête. Malgré la pluie tapante, elle traîna les pieds jusqu'à chez elle. La jeune fille était trempée. Antoine lui ouvrit rapidement.

- Qu'est ce qu'il t'es arrivée ? demanda-t-il inquiet, la laissant entrer.
- Devine ! Je te donne un indice, on est à Londres !

Elle sourit narquoisement. Elle entra, enleva son manteau avant de se déchausser

- Je vais prendre une douche !
- Un bisou ? demanda-t-il comme un enfant, la faisant sourire.

Elle tourna les talons et l'embrassa rapidement arrachant un sourire au jeune homme.

- Merci, souffla-t-il en souriant.

Elle partit en souriant vers la douche. Ne sachant pas si ce sourire provenait du fait qu'Antoine n'était pas fâché ou qu'elle allait enfin le revoir. Lui l'inconnu qui la hantait. Tout comme ses yeux et ses cheveux dont elle avait rêvé.

- Je peux venir ?
- Non !

Il fit une moue boudeuse qu'elle ignora avant de rentrer dans la salle de bain. Elle s'enferma à clé et commença à se déshabiller. La jeune fille entra dans la douche. C'était le seul endroit où elle pouvait penser tranquillement tant que son copain était là. Son changement de comportement la rendait bizarre. Elle aimait Antoine, elle devait s'en persuader. Elle ne pouvait pas lui faire de mal, et puis elle ne le supporterait que pour quelques jours. Elle sortit de la douche, enfila un bas de survêtement et un vieux tee-shirt en guise de pyjama. Allie sortit de la salle de bain d'un pas lent. En arrivant dans le salon, elle vit Antoine s'activer.

- Qu'est-ce qu'il se passe ? s'étonna-t-elle tandis qu'il mettait la table.
- Tu as l'air mal en point alors je t'aide !
- C'est mignon mais tu n'es pas obligé...

Il la coupa en posant sa main sur sa bouche.

- Ce soir c'est moi le chef, souffla-t-il en enlevant sa main de sa bouche pour déposer un baiser sur ses lèvres.

Elle sourit, ce ne serait peut être pas si dur que ça de le supporter durant une semaine.

Once In A Lifetime You Were Mine...Lisez cette histoire GRATUITEMENT !