3. Première bataille

144 8 1

Mickaël se trouvait en haut d'une falaise admirant la mer avec son couché soleil.

-Ou tu étais ? Demanda Mickaël sans se retourner sentant Raphaëlle.

-Dans le casino de Asmodée. Avoua Raphaëlle.

Mickaël resta calme en apparence, mais en réalité cela l'énervait.

-Je t'avais ordonné de ne pas le voir sans moi. Dit Mickaël.

Puis il retourna pour lui faire face.

-Qu'est ce que tu as apprit ? Demanda Mickaël changeant de sujet.

-Les anges déchus ainsi que les Nephilims vont prendre part a la guerre. Dit elle inquiète.

Mickaël serra les dents.

-Sa change tout ...

-Je vais aller chercher les chasseurs de démons. Dit Raphaëlle sortant ses ailes.

-Il en est hors de question. Dit Mickaël.

-Tu ne vas plus nul part sans moi. Asmodée va essayer de te tendre un piège. Reprit il.

Raphaëlle savait que Mickaël avait parfaitement raison. Depuis son retour des enfer, son esprit avait été affaiblit. Elle était devenue moins forte.

Il ordonna grâce a sa connexion avec les autres archanges la présence de Gabriel. Qui ne tarda pas.

-Je suis là. Gabriel portait son amure en argent ainsi que son épée.

-Va nous chercher les chasseurs de démons. Sur les mots de Mickaël il s'envola a toute vitesse.

La nuit tomba, les fêtes commencèrent a animé la ville. Les pistes de danse étaient rempli d'hommes et de femmes qui savaient bien faire la fête, lorsque tout a coup un coup de feu retentît.

Un homme vêtu d'un costume noir grand aux yeux bleue attaqua le plus rapidement possible tout ceux qu'il pouvait toucher.

-C'est l'heure du jugement dernier ! Cria t-il en riant.

Non loin de là ce trouvait un démon sous sa véritable forme, il se contentait simplement de regarder.

-Je vois que tu t'amuse, Zapan. Dit Asmodée qui ne sortait de nul part sous sa véritable forme.

Zapan esquissa un sourire.

-La soirée ne fait que commencer. Dit il d'un air cruel.

-Les autres sont arrivés ? Demanda Asmodée sérieux.

-Ils ne vont pas tarder ne t'inquiète pas. Lucifer sortira le dernier. Dit il toujours en admirant le massacre de l'homme.

-Tu préfère le suicide ou la folie ? Demanda Zapan.

-Le suicide. Avoua Asmodée.

Zapan fit un large sourire.

-Va pour le suicide.

L'homme sembla se réveiller de sa folie après le massacre. Quelques minutes plus tard des images horrible venaient le hanté, c'est lui qui avait fait ça ... Il prit l'arme a côté de lui et la retourna contre lui. Il ouvrit la bouche en pleurant. Il ne voulait pas aller en prison et encore moins vivre pour face aux familles des victimes. Dans un courage immense il se donna la mort, le projetant a terre.

Zapan se mit a rire.

-Ces êtres humains ...

Asmodée ne riait pas et ne semblait pas peiné non plus. Cela devait être la millième fois qu'il voyait ce genre de spectacle dans l'année.

La fin de leur mondeLisez cette histoire GRATUITEMENT !