For every story tagged #WattPride this month, Wattpad will donate $1 to the ILGA
Pen Your Pride

Chapitre 8

64 5 2

Le médecin me parle mais je ne fais pas attention à ce qu'il me dit. Quelque chose m'interpelle et je le coupe violemment dans son discours:

-Je suis ici depuis combien de temps?

-Tu as passé la nuit ici, m'explique ma mère.

Une nuit?

-C'est impossible marmonnai-je en prenant ma tête entre mes mains.

Comment ai-je pu dormir aussi calmement? Il ne s'est rien passé, pas une vision, pas un cri. Rien. C'est la première fois depuis des années que je dors aussi bien.

-Vous m'avez donné quoi, demandai-je, le coupant à nouveau.

-Des tranquillisants car tu t'es fait une violente blessure au crâne. Pourquoi ? dit-il, surpris.

-Non....Pour rien.

Alors c'est ça. Des tranquillisants. Le voilà mon remède miracle. Mais cela se trouve t-il en pharmacie?

-Tu vas pouvoir sortir aujourd'hui et même reprendre l'école. Tu as juste une énorme bosse à la tête, rien de très grave. Ta mère va signer quelques papiers puis vous pourrez partir.

Ils sortent de la chambre me laissant seul au milieu de tout ces murs blancs.

*************************************************

Il est dix heures lorsque j'arrive en cours de littérature. Alexia n'est pas dans le même cours que moi et j'en suis heureuse car je n'ai pas envie de lui raconter ma mauvaise aventure. Je toque timidement à la porte et entre pour m'installer discrètement à la place du fond. Normalement, mon voisin devrait être Tomas mais -et heureusement encore- il n'est pas là. Littérature est l'un des rares cours que nous avons en commun.

-Mademoiselle Williams, nous avons déjà choisi les groupes pour l'exposé de la rentrée. Etant donné que vous n'étiez pas là, vous préviendrez votre camarade Anderson que vous le ferez ensemble pendant les vacances, m'explique Madame Johnson d'un air hautain, comme si mon absence n'était pas excusable.

-Quoi ?! lachai-je un petit peu trop fort que je n'aurais du.

-Quelque chose vous dérange, mademoiselle Williams ?me demande t-elle froidement en s'approchant de moi.

-Non mais... je ne connais pas bien Tomas. Ne serait-ce pas plus facile qu'il soit avec Eric ?

-Ce n'est pas mon problème !

Je souffle bruyamment et me tasse sur la chaise. Alexia ne sera même pas là pour me soutenir pendant les vacances et voilà que je devrais passer du temps avec cet abruti de Tomas Anderson. Cette journée commence définitivement très mal.

Lors de la pause déjeuner, je rejoins Alexia et Kristen, une fille aux longs cheveux blonds magnifiques. Je m'asseois en les saluant discrétement.

-Bon, tu as des choses à raconter non ? dit Alex.

Je joue lentement avec ma salade, ne sachant pas trop quoi lui dire.

-J'ai fait un malaise, voilà tout.

-Et c'est ça qui t'as mis d'une humeur aussi massacrante? me questionne Kristen, un léger sourire aux lèvres.

Cette fille est tout simplement le contraire de moi. Une peau halé, des yeux sombres et bien maquillés, des lèvres pulpeuses, des cheveux fins et dorés et un style vestimentaire coloré. Elle pourrait facilement avoir tout les garçons qu'elle souhaite mais elle préfère rester seule. Je suis peut-être un peu jalouse, mais comment ne pas l'être ?

-Non, c'est juste que je suis en groupe Tomas Anderson lui-même pour mon exposé de littérature. Je ne sais pas comment je peux m'en sortir.

Les deux filles ouvrent des yeux ronds et Alex retient un cri.

Feeling of darknessLisez cette histoire GRATUITEMENT !