Aujourd’hui est un nouveau  jour pour Lukas, mais il n’est pas vraiment heureux de  l’appeler ainsi.

C’est le jour de son départ, de ses adieux avec Siukaï.

Ce matin là le ciel était d’un gris uniforme, il allait pleuvoir, cela se sentais car l’atmosphère était moite et le ciel était « bas ».

Contrairement à d’habitude Lukas prit plaisir à savourer ces derniers instant à Kepton, jusqu’à ce qu’il croise le regard de sa mère. Sa mère eut un élan de gentillesse mais Lukas la repoussa :

« Je ne veux pas enlacer une lâche, assume ce que tu fais jusqu’au bout ! Tu m’abandonnes ? Alors ne fait pas semblant de m’aimer, j’ai honte de m’être attacher a vous, et de vous avoir appelé ‘Papa et Maman’ car vous ne le méritez pas vous êtes immonde de m’abandonner comme si j’étais un fardeau ! Vous saviez que vous êtes pauvre depuis bien avant ma naissance ! N’avez-vous donc pas réfléchi avant de me mettre au Monde ?

-Je comprends ta colère Lukas, mais, Moi et ton père te désirons plus que tout, nous t’aimons plus que tout et oui nous savions qu’il serait dur de t’élever mais nous ne savions pas que nous serions autant dans la misère je suis désolé Lukas, tu sais ce n’est pas que de ma faute, tu n’avais qu’a pas taper ton camarade, tu n’aurai s pas changer d’école comme ça…

-Je…Je ne l’ai jamais… et puis tu dis que vous me désirez plus que tout ? Oui vous ! Mais vous êtes comme tous les autres parents de cette planète !

Oui vous vouliez un enfant mais êtes-vous vous déjà mis à la place de l’être né ? Non, je ne suis que le désir de deux personnes amoureuses. Ha l’amour rend aveugle ! C’est bien vrai quand on vous voit ! Mettez vous à ma place !! Vivre dans ce monde à mon âge est un fardeau ! Siukaï a raison, le passé est bien mieux que le présent !

D’ailleurs Siukaï est la seule chose qui m’est arrivé de bien dans ma petite existence. »

               

                A ces mots, Lukas, les larmes aux yeux pris ses affaires et avant d’ouvrir la porte il cria :

« Si vous tenez tant a moi, vous seriez partit avec moi ! » Puis il claquât la porte et partit voir Siukaï.

-

Siukaï l’attendait déjà en bas de leur arbre, elle s’était vêtue d’un simple t-shirt blanc et d’un Jean noir, on pouvait remarquer qu’elle avait mal dormi vu l’état de ses cheveux et de ses cernes, elle donnait l’impression d’être un vampire. Elle commença à se retirer les fourches avec ses ongles par nervosité, Lukas est en retard, elle se demanda ce qu’il était encore en train de faire, si il avait croisé Jaze, si il était déjà partit pour éviter un triste Adieu… Siukaï se posa beaucoup trop de question car Lukas arriva avec une rose.

« Lukas ! Te voilà je commençais à me faire un sang d’encre !

-Tu t’inquiète toujours pour rien…A ton avis comment est-ce que j’ai eu cette rose !? J’ai été obligé d’aller fouiner dans le coffre de ma mère s’il ne lui restait pas une rose éternelle !

-Tu es un ange, j’espère que tout se passeras bien là où tu pars.

-…Siukaï ?

-Oui ?

-Il faut que j’aille revoler une pierre nucléaire…

-QUOI ? Tu en as déjà volée une !! Avec l’amende que tu as eu, ça ne t’a pas suffit ?

SiukaïLisez cette histoire GRATUITEMENT !