Capitulo once

21 1 0

Ce matin la je ne voulais pas me réveiller. Et encore moins ouvrir les yeux. J'aimerais que tout ce qu'il c'est passé hier ne sois qu'un rêve, un rêve qui ne se finirai jamais. Pourtant je savais que la réalité serait tout autre. Je savais que Yoan ne m'aimait pas, qu'il n'avait pas de sentiments. Je pris mon téléphone et vit qu'il était 11h20. Et, comme vous vous en doutez certainement, Yoan n'était plus là. Il n'avait rien laisser, ni un mot ni même un SMS, qui me ferait comprendre ou en était notre relation. Parce-que moi, à cette heure-ci, je n'en ai aucune idée. Je me leva et partit en direction de la douche. Une fois sous l'eau je me mis à penser. Pourquoi ai-je fait ça ? Au final pour Yoan je ne doit être qu'une de ces putes qui couchent avec n'importe qui. Il doit se dire que je suis une fille facile, exactement comme les autres. Une larme coula, puis deux ; je regrette tellement. J'aimerais tellement revenir à l'époque ou j'étais avec Julian, complètement insouciante. A l'époque ou il m'aimait et me respectait, ou nos journées respiraient le bonheur, ou chaque moment était un compte de fée. Au final, une fois de plus j'ai été naïve de croire en l'amour, de croire que Yoan avait ne serait-ce qu'un minimum de sentiments, et que cette nuit allait représenter quelque chose pour lui aussi..

Après la douche je me remis directement en pyjama et me mit devant la télé à ruminer sur la soirée d'hier soir. Un dimanche classique quoi. J'attendais désespérément que Yoan m’envoie un sms, il n'en fit rien bien évidemment. Il devait être trop occupé... Emy me racontait la fin de la soirée par SMS.


* Emy : * Tu sais t'as rien louper, après que tu sois partie Camille a vomit de partout et Sandra s'est foutue à poil. A poil devant mon copain, tu te rend compte ? J'ai foutu tout le monde dehors et je suis allée me coucher. Et toi, avec Yoan ?

* Moi : * ça ne m'étonnes même pas venant de cette pute. Il ne s'est rien passer de spécial. Il a une copine je te rappelle.

*  Emy : * Tu parles d'une copine, je lai vue main dans la main avec un mec ce matin à la boulangerie.

* Moi : * Sérieux ??

*  Emy : * Ouais, à mon avis Cinthia c'est plus un plan cul qu'autre chose.

* Moi : * Raison de plus pour pas m'attacher à lui.

*  Emy : * Tu peux me le dire tu sais, j'ai bien vu comment tu le regardais, t'es complètement love de lui ; et vice versa. J'ai cru qu'il allait tuer Jordan hier.

* Moi : * C' était juste l'alcool.

*  Emy : * Arrête de te voiler la face ma puce. Un mec qui n'en a rien foutre de toi ne réagit pas comme ça. Tu te sous estime trop. Repense à toutes ces réactions quand il est avec toi, il ne réagirait pas comme ça pour une simple amie.


Elle avait raison ; c'est ce que je me disais aussi avant, mais maintenant je ne me fais plus de faux espoirs. Ça fait mal et c'est inutile. Se bercer d'illusion ne résoudra pas le problème.
Cinq minutes plus tard mon téléphone vibra une dernière fois, c'était LUI. Je souffla un bon coup et ouvrit le message.


*  Yoan : * Hier on a fait une connerie, je ne veux pas que tu crois qu'il y a quelque chose entre nous et que tu t'attaches. Je vais prendre mes distances c'est mieux pour tout le monde. Je ne veux pas te donner de faux espoirs. Je suis en couple, et je l'aime malgré tout ce que tu peux penser. Bonne continuation à toi.

Alors ça, c'est la douche froide. Je m'y attendais un peu ; mais ces mots sont tellement durs. J'aimerais tellement retourner en arrière...
Un mois c'est passer depuis ce jour-là. Yoan m'évite toujours et nous n'avons plus aucun contact. C'est dur ; même si je me suis bien rapprocher de Jordan et qu'on est toujours fourrés ensemble. C'est différent. Yoan ? Je le croise de temps en temps, en même temps on est dans le même bâtiment. Il est toujours avec Cinthia ; je ne comprend pas. Quand je tente de lui parler ou quand je le regarde il tourne la tête et prétend qu'il est occupé. Ça fait tellement mal. Je ne comprend pas pourquoi il réagit comme ça ; après tout il' n'ignore pas chaque fille avec qui il a couché. Juste moi.

La semaine de cours venait de se terminer, et ce soir nous avons prévu d'aller en boite avec Jordan, Matt & Emy. A la base je n'aime pas trop les boites de nuit ; les mecs sont tous en chien et la moitié des filles sont des chaudasses. Mais ça faisait des semaines qu'Emy m'en parlait, je ne pouvais pas refuser indéfiniment. Je pris donc une douche et mit une petite robe ainsi qu'une paire d'escarpins. Je me maquilla et me lissa les cheveux. Je pris mon sac et ferma ma porte a clef, on avait tous rendez-vous chez Emy pour manger Pizzas et boire l'apéro avant de sortir. Ah oui, vous ne le savez sans doute pas, mais depuis que Yoan m'a « plaquée » je suis devenue une abonnée à la Vodka. Oui je sais ; c'est nul & ça ne résout rien, mais moi ça me permet d'oublier et c'est tellement bon. Quand je suis arrivée chez Emy tout le monde était déjà la. Elle me prit dans ses bras, je fis la bise a Matt et Jordan me fit un gros bisou suivit d'un câlin. Oui on était devenus très proche. Je crois que c'est lui qui m'a sauvée de la dépression après ce que Yoan m'avait fait.


Emy : Aly je te préviens ; tu as intérêt de danser !

Jordan : Pour ça faudrait déjà qu'elle tienne debout.

Moi : Pfff je suis toujours en pleine forme moi, tu verras.

Bon ; ce n'était pas complètement vrai je l'avoue. On mangea les pizzas, et j’essayais de ne pas trop boire afin de pouvoir danser avec Emy plus tard. Puis vers 00h nous décidons d'y aller.
Emy et moi nous rentrons directement sur la piste, on dansais comme des folles, les garçons étaient au bar. Quelques musiques plus tard, deux mecs se sont rapproché de nous. Emy essayait tant bien que mal de leur dire de dégager mais ils ne voulaient rien entendre. L'un deux se rapprochait dangereusement de moi et j'ai directement penser au soir ou Enzo avait tenter de me violer. Tout d'un coup il me prit les bras et se colla à moi. J'allais lui mettre un coup quand quelqu'un me prit l'épaule et dit au mec


… : Laisse la tranquille et barre toi avant que je m'énerve.

Chronique d'Aylen : Ma nouvelle vie d'étudiante ! Lisez cette histoire GRATUITEMENT !