Capitulo siete

15 0 0

 Moi : Désolée pour tout à l'heure je sais pas ce qu'il m'a prit. Je suis fatiguée et j'ai dis n'importe quoi. Je ne veux pas qu'on soit en froid, t'es le meilleur ami que j'ai ici. *


Les minutes passèrent et toujours pas de réponse, je commençais à m'endormir quand j'entendis la voix de Yoan.


Yoan : T'es complètement folle t'as même pas fermé ta porte à clef.

Moi : J'ai du oublié. Encore désolée pour tout à l'heure.

Yoan : T’inquiètes j'y ai été un peu fort aussi.


Il s'installa à coté de moi et je lui fit un gros câlin.


Yoan : Je te manquais déjà avoue !

Moi : T'as vraiment le don pour tout gâcher.

Yoan : ça va je rigole petite tête.


Je n'avais pas la force de contester ce stupide surnom. Je mis la télé et m'endormis quelques minutes plus tard. Quand je me réveilla il était 10h30. Et merde j'avais raté le début des cours ! Je regarda à coté de moi et Yoan était toujours la, il dormait encore. Je le secoua de plus en plus fort.

Moi : Et bouge on est en retard il est 10h et demie !

Yoan : C'est pas grave laisse moi dormir.

Moi : Mais on à cours !

Yoan : Manqué une journée en début d'année c'est pas grave, bonne nuit.


Il est sérieux lui ? J’envoyai un message à Emy.


* Moi : Désolée je me suis pas réveillée ! *

* Emy : Moi non plus je suis avec Matt, je vais pas en cours aujourd'hui et tu devrais faire la même chose, on a que 3h dans la journée. *


Ils sont tous fous, jamais je n'avais manqué un seul cours sans être malade. Je réfléchissais à ce que j'allais faire et à combien j'allais m'ennuyer en cours sans Emy, quand Yoan se leva et me dit


Yoan : Viens on y va pas et on passe la journée ensemble , ils vont même pas remarquer que t'es absente tu sais. Stress pas pour rien.

Moi : Bon ok ;mais c'est la dernière fois.

Yoan : Je vais me préparer, on se dit dans une heure en bas, et sois à l'heure d'accord ?


Puis il partit, je me dépêcha d'aller à la douche, puis je me sécha les cheveux, pas le temps de les lisser. Je me fis une couette haute et me maquilla légèrement, j'étais pile à l'heure. Je pris mes affaires et descendis en bas ou Yoan m'attendais déjà.


Moi : On va faire quoi ?

Yoan : Tu connais rien à Paris pas vrai ? On va faire du tourisme.


Ce n'était pas de refus ! A part le quartier et la fac je ne connaissais rien. On pris donc le métro puis on marcha un peu et on se retrouva nez à nez avec … la Tour Eiffel !


Moi : Elle est trop moche en vrai, que de la ferraille !

Yoan : Comment ose tu dénigrer l’icône de notre belle ville , petite ingrate.


Il avait dit ça avec une voix de guide traumatisé qu'on puisse dire ça. J'étais pliée de rire. On pris ensuite les escaliers jusqu'à la moitié de la tour. C'était beaucoup trop long pour aller jusqu'en haut. Il me montra du doigt quelques grands bâtiments, c'est vrai que ce n'était pas si moche. 
Ensuite on s’arrêta manger un bout, Yoan était vraiment adorable avec moi.


Yoan : Il y a quelque chose que tu veux voir en particulier ?

Moi : Les champs Élysée !

Yoan : -rire- J'aurais du m'en douter bien sur.


On alla donc sur les champs, j'étais émerveillée c'était comme à la télé ! On commanda une glace et on s’installa dans un parc.


Yoan : Alors tu regrette toujours d'avoir manqué les cours ?

Moi : Pas du tout c'est juste magnifique, merci merci merci !

Yoan : Un bisou pour me remercier, et on est quittes.

Moi : Non pas envie.

Yoan : Ok, je te laisse, tu retrouveras le chemin toute seule non ?

Moi : Pff t'es vraiment pas gentil.


Je lui fis donc un bisou, il était tout content. Je me leva ensuite pour aller jeter nos emballages de glace à la poubelle qui était à quelques mètres de nous quand quelqu'un posa sa main sur mon épaule. Je me retourna et je vis un groupe de trois garçons.


Mec 1 : T'es jolie toi.

Moi : Merci.. Je dois y aller.

Mec 2 : Attend on sait même pas ton petit nom.

Moi : Je vous dit que je dois y aller.


Je commençais à stresser quand je sentis une main dans la mienne.

Yoan : Désolé mais elle est prise.

Mec 3 : On savait pas, désolé mec.


Puis ils partirent. J'étais vraiment soulagée.


Moi : Merci d'être venue, je commençais à flipper.

Yoan : Y'a pas de quoi, allez on rentre !


On rentra donc, je fis a manger pour nous deux puis il partit. J’appelle ma mère pour lui donner des nouvelles, me change et me met dans mon lit.
Je repensais à la journée, Yoan qui a dormit avec moi, qui m'a fait visiter, qui m'a aider contre ses types. J'avais vraiment énormément de chance de l'avoir rencontré. J'alla rapidement sur Facebook voir ce qu'il se passe puis je demanda Yoan en ami. Je me déconnecta et m'endormis rapidement. Demain allait être une dure journée, j'allais assister à ma première soirée parisienne...

Chronique d'Aylen : Ma nouvelle vie d'étudiante ! Lisez cette histoire GRATUITEMENT !